Annuaire Sexe

J'ai rencontrer une grosse salope de Paris

Lors d’un voyage à Paris, j’ai rencontré une grosse salope qui m’a presque tuée sexuellement, ce qui ne me laisse pas le choix que de raconter nos ébats. C’était une femme rencontrée dans un hôtel, assez grosse, que j’ai aidée par imprudence à porter ses bagages. Sans arrière-pensée, j’ai accepté de prendre un verre dans sa chambre et c’est à partir de là que les choses ont dégénéré.

Du sexe banal pour commencer

On a pris un cocktail et dès le second verre, elle était un peu soule pour ne pas dire complètement. À partir de là, elle commençait à raconter sa vie, sa réussite professionnelle et surtout son manque de sexe et sa confession érotique, ce qui ne m’a pas trop surpris à cause de son état. Ce qui me semblait assez bizarre, c’est qu’elle commençait à insister sur le sexe tout en me faisant des propositions indécentes.


À partir de là, j’avais la pensée perverse et je voulais à tout prix la baiser, car de toute façon, j’ai encore toute la nuit et que ma chambre est juste à côté. Elle semblait si délicate, que je l’ai prise avec soin en la pénétrant tout doucement. J’ai particulièrement apprécié malaxer ses fesses tout en faisant des va et viens tout doucement en position du missionnaire. Ses cris et gémissement, en plus de sa chatte toute mouillée m’excitait énormément qu’au bout d’un quart d’heure, j’ai éjaculé en elle.

Une tigresse affamée

Dès que je me suis retirée, elle s’est réveillée de son ivresse en me montrant sa spécialité. Le temps que je fume une cigarette, je sentais déjà sa langue sur mon gland, ses lèvres serrant ma verge et sa main sur mes boules. Comme tous les mecs, je ne me démarre pas au quart de tour, mais elle a tout fait pour que je bande. Dès que je bandais, elle montait sur moi en me chevauchant comme une amazone. Cette situation durait une heure, tandis que je sens à la fois du plaisir et de la fatigue.

Comme la précédente, j’ai éjaculé le peu qui me restait en elle. Je lui ai annoncé que je suis fatigué, mais elle ne voulait pas m’entendre et commençait à me resucer et pour que je bande plus vite, elle a mis sa langue dans mon anus ce qui ne me laissait pas indifférent. Le lendemain, j’avais des courbatures et de la fièvre.

Laissez votre commentaire à propos de cet article

Les publications similaires de "Rencontre et Cam"

  1. 19 Oct. 2016Je suis tombé amoureux de ce gay minet à la seconde ou j'ai vu sa bite22275 visites
  2. 13 Fév. 2016Une vraie radio libertine en ligne6878 visites
  3. 15 Déc. 2015Nous tissons des liens SM aux Bains du gave7482 visites
  4. 21 Oct. 2015Comment j'organise mes soirées libertines6032 visites
  5. 4 Oct. 2015Fait toi chauffer par une coquine au téléphone2382 visites
  6. 3 Avril 2015Faire des rencontres discretes1785 visites
  7. 22 Mars 2015Rencontre de jolies célibataires sexy1791 visites
  8. 14 Mars 2015Rencontre sexy sur Lyon1720 visites